KWS
   
 

Le semis

Exigences / sol

Le sorgho, plus encore que le maïs, est une plante exigeante en chaleur : la température du sol lors du semis doit être de 12-14°C. Le sorgho est plus adapté aux sols chauds et sableux qu’aux sols lourds qui se réchauffent plus lentement. De plus, il faut veiller à ne pas le semer sur des surfaces avec de fortes pressions adventices

 

Implantation

Le sorgho préfère, au même titre que la betterave et le colza, une préparation très fine. Un semis doit être évité ; un plombage du semis doit être effectué.

Il est important de choisir le bon semoir. Pour le sorgho, le semoir de précision (type maïs ou betterave), ou le semoir à céréales sont appropriés. Le sorgho est assez souple en ce qui concerne l’écartement des rangs. Un écartement de 30 à 75 cm est possible. Néanmoins, sur un écartement réduit (22 à 45 cm), le risque de verse est plus faible, et  la fermeture des rangs est plus rapide. Le semis de précision avec 40cm d‘écartement apporte les meilleurs résultats. Les disques devront être adaptés au PMG du sorgho.

Un autre facteur crucial est la température du sol, qui doit être au minimum de 12°C à 10 cm de profondeur, pour permettre une germination rapide. La date de semis la plus fréquente est à partir de mi-mai en culture principale. Des coups de froid tardifs peuvent fortement pénaliser la culture.

 

Profondeur de semis et densité

La profondeur de semis optimale est de 4 cm (entre 3 et 5 cm) ; il faut veiller à ce que l’horizon de semis soit suffisamment humide. En terme de densité, il faut distinguer deux types de variétés :

  • le sorgho Bicolor (par exemple KWS Zerberus), qui atteint son rendement à partir d’une plante principale ; tout excès de densité pourrait provoquer des risques de verse. Semer par conséquent 200-250.000 grains/ha
  • le sorgho  Bicolor x Sudanense (par exemple KWS Freya), qui talle beaucoup plus et réagit positivement à l’augmentation de densité. La densité de semis s’établira autour de 300 à 350.000 grains/ha
 

 
KWS