KWS
   
 

L'Oïdium

 

L’oidium se développe sur l’ensemble de la plante. Les attaques sur feuilles peuvent être visibles à l’automne mais elles sont surtout présentes sur tiges et siliques lors des printemps secs. Le mycelium blanc, caractéristique de l’oidium, recouvre alors les siliques réduisant la photosynthèse de ces dernières.

Les répercussions sur le rendement sont de l’ordre de 6 à 7 quintaux. La protection fongique semble être la meilleure solution pour lutter contre la maladie, elle peut d’ailleurs être associée à la protection Sclérotinia.

 

 
KWS